Un chien découvre 200 explosifs russes et sauve des milliers de vies

ActualitéUn chien découvre 200 explosifs russes et sauve des milliers de vies
Publicité
Publicité
- PUBLICITÉ -

Patron, un Jack Russel Terrier dont le nom signifie « balle (de fusil) » en ukrainien, a fait un si bon travail que le ministère des Affaires étrangères du pays lui a adressé un merci spécial sur les réseaux sociaux.

Plus de 200 explosifs déterrés

Des séquences vidéo montrent le Jack Russell fouillant les bois à la recherche de mines terrestres et d’autres explosifs.

Le chien d’assistance de deux ans reçoit du fromage à la fin de la journée, en guise de récompense.

Dans un tweet contenant une photo du chien, le département a déclaré: « Patron est un chien d’assistance à Tchernihiv. Il a découvert plus de 150 engins explosifs en Ukraine depuis le début de l’invasion russe à grande échelle ».

« Patron travaille en étroite collaboration avec les démineurs pour rendre les villes ukrainiennes à nouveau sûres. Merci beaucoup pour votre service », a écrit le ministère dans un tweet avec une photo de Patron.

- PUBLICITÉ -

Le service d’urgence de l’État ukrainien (SES) l’a félicité comme un « bon garçon » pour avoir aidé les artificiers de la région de Tchernihiv à nettoyer la zone des « cadeaux russes ».

« Soyez conscient, regardez sous vos pieds et ne dérangez pas Patron », a déclaré l’agence de défense civile et de sauvetage dans un message.

Partageant des images du chien au travail, le centre pour les communications stratégiques et la sécurité de l’information a écrit: « Un jour, l’histoire de Patron sera transformée en film, mais pour l’instant, il remplit fidèlement ses fonctions professionnelles. »

Patron récompensé par le président Zelensky

Hier, le 9 mai 2022, Patron a été récompensé d’une médaille de l’Honneur pour les services rendus à la nation.

Les horreurs continuent en Ukraine

La Russie a été largement accusée d’utiliser des armes non seulement contre des soldats mais aussi contre des civils en Ukraine depuis qu’elle a lancé son invasion le 24 février.

- PUBLICITÉ -

Le Kremlin continue de nier avoir pris pour cible des civils, malgré la découverte de plus en plus de fosses communes remplies de cadavres à travers le pays.

Depuis que la Russie a commencé son invasion à grande échelle, l’ONU a enregistré 5 718 victimes civiles, mais le nombre réel pourrait être bien plus élevé car davantage de corps sont retrouvés.

Les autorités ukrainiennes estiment que dans la seule ville balnéaire assiégée de Marioupol, plus de 20 000 habitants ont perdu la vie.

© Twitter | @PatronDsns

Source :METRO
Dans le même thème
Publicité
Advertisment