Un Husky abandonné sauvé de l’horreur par le Refuge les Amis des Bêtes et les pompiers

ActualitéUn Husky abandonné sauvé de l'horreur par le Refuge les Amis des...
Publicité
Publicité
- PUBLICITÉ -

Le vendredi 20 mai, le Refuge Les Amis Des Bêtes de la ville de Fougères a sauvé une chienne abandonnée, la peau sur les os.

Un ras-le-bol du Refuge

Dans un post Facebook écrit avec le cœur, le refuge utilise des mots forts pour décrire l’importance de signaler les animaux maltraités.

« Vous avez peut-être déjà laissé passer une maltraitance en vous disant « ce n’est peut-être pas si terrible, je me fais des films » ou alors « il y a bien quelqu’un d’autre qui va agir ». Oui, peut-être avez-vous déjà condamné, sans le savoir, un animal sous les coups de son bourreau d’humain.« 

Sous ces mots, le refuge nous partage les images du sauvetage d’une chienne Husky, qui n’aurait jamais pu être sauvé si elle n’avait pas été signalée.

© Refuge Les Amis Des Bêtes de Fougères-Romagné

« Alors non, le but de ce post n’est pas de vous culpabiliser mais au contraire de vous montrer que vous n’êtes pas seul et que nous sommes là pour agir lorsque vous êtes témoins d’une scène, quelle qu’elle soit, de maltraitance. S’il vous plaît, pour tous ces animaux, contactez-nous […]. »

- PUBLICITÉ -

« Nous pouvons agir et vous serez toujours protégé par L’ANONYMAT de votre signalement. Mais s’il vous plaît, ne laissez pas passer le doute d’une maltraitance ne serait-ce qu’une fois…« 

« Quand on l’a récupérée, on croyait porter un chat »

Ramzy Kraiem, responsable du refuge de Fougères et les pompiers de la ville sont intervenus suite à un signalement.

La chienne vivait dans une cour fermée sans eau ni nourriture. Les sauveteurs déclarent à Actu Bretagne que le Husky vivait dans ses excréments.

Ramzy s’est rendu sur le lieu du signalement en début de semaine dernière. Il a vu la chienne, lui a glissé une gamelle d’eau, et elle s’est ruée dessus.

Avant d’entreprendre une action de sauvetage, le refuge est obligé d’enquêter et de trouver le propriétaire de l’animal.

- PUBLICITÉ -

Ramzy s’est rendu tous les jours sur le lieu, a attendu des heures l’occupant des lieux, mais en vain. Les riverains lui ont même déclaré qu’ils n’ont jamais vu la personne censée habiter l’endroit. Après avoir obtenu l’aval de la police et de tous les intervenants concernés, le sauvetage a pu avoir lieu.

Le refuge s’occupe de soigner l’animal, et lui fait progressivement reprendre du poids.

Nos félicitations et notre soutien vont au Refuge Les Amis Des Bêtes de Fougères-Romagné et aux pompiers. Nous invitons nos lecteurs à les contacter si vous êtes témoin de maltraitance dans leur champ d’action.

Dans le même thème
Publicité
Advertisment