Deux crocodiles qui n’ont jamais vu la lumière du jour détenus dans une cave depuis 20 ans en Essonne

- PUBLICITÉ -

Dans la ville d’Étréchy en Essonne, un couple séparé détenait deux crocodiles dans la cave de leur maison. Selon les intervenants, ils n’auraient jamais vu la lumière du jour depuis 20 ans.

Des conditions de détention « très précaires »

Les deux reptiles sont détenus par un couple de « passionnés » d’animaux depuis plus de 20 ans.

Cependant, le couple s’est séparé fin 2020, et seul le mari est autorisé à s’occuper, soigner, déplacer les crocodiles. Or, une ordonnance établie par le juge des affaires familiales lui interdit d’accéder au domicile.

Dans le sous-sol, l’association Action protection animale (APA) raconte que les deux crocodiles nains, mesurant plus de deux mètres, étaient détenus dans le noir, dans un petit bassin qui ne leur laisse pas la place pour nager ou simplement se déplacer.

Dans la nature, les crocodiles vivent généralement dans des climats chauds et tropicaux. On les trouve en Afrique, en Asie, en Australie et en Amérique.

- PUBLICITÉ -

Ils habitent une variété d’habitats, notamment des marécages, des marais, des rivières, des lacs et des forêts de mangroves.

Ces animaux ont besoin d’énormément d’espace pour vivre et chasser.

Crocodile dans une cave

Un « appel à l’aide » de l’ex-femme

L’association APA a été sollicitée directement par l’habitante de la maison. Elle déclare au Parisien « Je ne suis pas en mesure de les garder. C’est un appel au secours que je lance. Cela fait dix-huit mois que la situation perdure. »

Arnauld Lhomme, enquêteur chez APA, informe que « les conditions de détention sont très précaires, il y a beaucoup de choses qui ne sont pas ou plus aux normes. Ils sont souvent tranquilles mais peuvent aussi sauter sur la vitre, qui n’est pas assez solidement fixée par exemple. »

Alors que l’association avait trouvé un sanctuaire en Allemagne pour accueillir les reptiles, le mari a obtenu une autorisation pour ouvrir un établissement d’élevage d’animaux non-domestiques.

- PUBLICITÉ -

Mais pour pouvoir y accueillir les crocodiles, son établissement doit respecter des normes impossibles à mettre en place à cause d’une pénurie de matériaux.

Action protection animale devrait obtenir une ordonnance de placement leur permettant de prendre en charge les crocodiles d’ici la fin de la semaine.

Lire aussi : Une femme sauvée de l’incendie de son appartement par sa chienne

Publicité
Dans le même thème
Publicité