Une chasseuse se vante d’avoir tué un louveteau, mais c’était en fait un chien

Aux États-Unis, une femme du Montana est confrontée à un sérieux retour de bâton après avoir posté une photo d’elle avec la dépouille de ce qu’elle pensait être un louveteau. Il s’agissait en fait d’un jeune chien croisé Husky et berger.

« C’était une sensation formidable »

Amber Rose Barnes, 36 ans, s’est rendue sur Facebook pour se vanter de sa « formidable sensation ». Elle a posté une photo d’elle tenant l’animal mort dans différentes positions, avec une légende qui glace le sang :

« Ce matin, je suis parti pour une chasse aux prédateurs en solo pour un ours noir d’automne. Mais j’ai eu l’opportunité de tuer un louveteau. C’était une sensation formidable d’envoyer un texto à mon homme et de lui dire que je venais de fumer un louveteau. »

Attention : photos choquantes

En commentaires, tout le monde était d’accord sur une chose : l’acte était absolument écoeurant. De nombreuses personnes ont été scandalisées par le fait que cette femme avait tué un louveteau, une espèce déjà en voie de disparition. Cependant, il a rapidement été déterminé que l’animal était en fait un chien croisé husky et berger, rendant l’acte encore plus infâme.

« Certaines personnes sont tout simplement trop malades et stupides pour chasser ou posséder une arme à feu », a écrit l’une des personnes.

« Tu es une tueuse, pas une chasseuse », a même écrit un pratiquant. « Tout sentiment que tu ressens en tuant n’est pas naturel, c’est sociopathe. »

« J’espère que quelqu’un te fera ce que tu viens de faire », a dit un autre. « Et j’espère que ça fera 10 fois plus de bien. »

Photo d'un husky
Photo d’un husky (illustration)

« Il venait sur moi pour me manger »

Face à cette erreur, la femme de 36 ans a tenté de se justifier :

« Oui j’ai fait une erreur… Mais de toute façon j’aurais quand même tiré parce qu’il était agressif et qu’il venait directement sur moi pour me manger ! »

Mais cette « justification » n’a fait qu’empirer les choses. Depuis, son compte Facebook est suspendu et la police locale a ouvert une enquête.

Dans un communiqué, la police a déclaré que l’animal était l’un des 11 chiens qui avaient été abandonnés plus tôt.

Le débat sur la chasse réouvert

Les actions de cette femme et son insensibilité ont suscité l’indignation de tout le monde, y compris beaucoup de chasseurs. Sur les réseaux sociaux, le débat sur la pratique de la chasse a été réouvert. Certains affirment que l’acte d’abattre un animal est cruel, peu importe la raison, tandis que d’autres prétendent que c’est une forme de conservation.

Qu’en pensez-vous ? Pensez-vous que la chasse soit éthique ? Y a-t-il un moment où elle est justifiée ? Faites-nous part de votre avis dans les commentaires.

Lire aussi : Un ours en train de mourir prend sa revanche et tue le chasseur qui lui a tiré dessus

En savoir plus :

Actualité | Animaux sauvages | Chiens

|

Husky | Loups

Copy link
Powered by Social Snap