Multiplication étonnante de poulpes en Bretagne depuis le début de l’été

- PUBLICITÉ -

Depuis quelques semaines, dans le sud du Finistère, de nombreux poulpes ont été aperçus parmi les baigneurs de la région. Inoffensifs mais parfois surprenants, les poulpes n’ont pas manqué de faire parler d’eux ces derniers jours !

Le poulpe, un animal fascinant

Le poulpe est un animal fascinant qui est souvent mal compris. Bien qu’il soit souvent redouté en raison de son apparence étrange, le poulpe est en réalité une créature douce, très intelligente et joueuse.

Les poulpes sont des animaux curieux qui explorent constamment leur environnement et sont connus pour s’échapper de leur aquarium afin de l’explorer davantage. Ces animaux uniques ne manqueront pas de vous fasciner et de vous étonner !

poulpe-en-bretagne

Le régime alimentaire du poule se compose principalement de petits crabes, de crevettes et d’autres petits crustacés. Les poulpes utilisent leurs puissants tentacules pour saisir leurs proies et les tirer vers leur bouche.

Ils utilisent ensuite leur bouche en forme de bec pour ouvrir la coquille de leur proie et en manger le contenu. Les poulpes mangent aussi des poissons s’ils arrivent à les attraper, ce qui n’est pas toujours le cas !

De nombreux poulpes en Bretagne

- PUBLICITÉ -

« J’en ai touché un avec mon pied dimanche à Moëlan-sur-Mer (Finistère). Ça m’a fait l’effet d’un scratch, ce n’était pas très agréable ! L’eau étant très claire, j’ai pu constater qu’il faisait bien au moins 50 cm en comptant les tentacules » a témoigné une habitante.

De plus en plus de témoignages de rencontres avec des poulpes dans des zones de baignade ont été recueillis. Cependant, le poulpe est un animal totalement inoffensif, il est donc important de ne pas paniquer pour ne pas lui faire de mal en cas de rencontre.

« Cela peut surprendre, mais il n’est pas dangereux. Plutôt curieux et intelligent, il faut tout de même faire attention avec les plus jeunes enfants car, même s’il est inoffensif, une fois accroché avec ses ventouses, il peut avoir de la force. Mais il n’y a rien à craindre. S’il nage à côté de vous, il suffit de continuer son chemin. » explique Stéphane, un pêcheur des alentours.

Publicité
Dans le même thème
Source :Le Parisien
Publicité