Deux otaries chassent les baigneurs d’une plage du Sud de la Californie

- PUBLICITÉ -

Deux otaries, plus précisément des lions de mer, ont fait fuir des baigneurs d’une plage car ces derniers se trouvaient trop proches de leur habitat.

Les lions de mer, des animaux grégaires

Les lions de mer, aussi appelés communément otaries, mais à ne pas confondre avec les otaries à fourrure, sont de grands animaux grégaires que l’on trouve dans les eaux côtières du monde entier.

otarie

Le terme « grégaire » signifie que ces animaux vivent en communauté, mais sans structure sociale. Il n’y a donc pas de chef ou de meneur, comme cela peut être le cas des lions et les orques.

Elles sont apparentées aux phoques, mais ces dernières sont dépourvues des petites oreilles observables chez les otaries.

De plus, les phoques vivent essentiellement en mer. Les otaries viennent souvent sur le littoral pour se reposer ou se reproduire.

Les baigneurs détectés comme des intrus par les otaries

- PUBLICITÉ -

Les deux espèces d’otaries présentes en Californie sont l’otarie de Californie et l’otarie de Steller.

Toutes deux sont protégées par la loi sur la protection des mammifères marins.

Sur la plage de La Jolla Cove, dans la ville de San Diego, deux otaries ont fait fuir les nombreux baigneurs à coups de charges et de battement de palmes.

En effet, ces animaux sauvages n’ont sûrement pas apprécié la présence d’intrus sur leur territoire.

Tandis que certains se sont enfuis par la mer, une jeune femme a pu capturer ce moment insolite pour le publier sur son compte TikTok.

- PUBLICITÉ -

La vidéo est très rapidement devenue virale et à fait le tour du monde et même des journaux télévisés nationaux aux États-Unis.

La jeune femme qui a filmé la scène, nommée Charlianne, a raconté à NBC San Diego « j’ai commencé à enregistrer parce que c’était vraiment drôle à regarder pour moi, de voir tous ces touristes se faire chasser par ces otaries géantes. »

Une vidéo qui a suscité de nombreuses réactions

La vidéo a fait réagir de nombreux défenseurs de la nature sauvage. En effet, beaucoup se sont indignés du fait que les baigneurs entrent sur un site qui est protégé et réservé aux otaries.

De plus, de nombreux panneaux demandant aux baigneurs de rester à une certaine distance des otaries sont présents aux abords de la plage.

La municipalité a même implanté des panneaux supplémentaires l’année dernière pour la saison des amours.

- PUBLICITÉ -

Plus de peur que de mal pour ces baigneurs, mais cet événement permet de nous rappeler que même si les otaries ne sont pas des menaces pour l’homme, elles restent des animaux sauvages.

Le respect de leur environnement et d’eux-mêmes est essentiel pour préserver ces merveilleuses créatures.

Lire aussi : Un requin dévore une otarie et se fait attaquer par toute la colonie

Publicité
Dans le même thème
Publicité