L’orque qui avait porté son bébé mort pendant deux semaines est à nouveau enceinte

- PUBLICITÉ -

En 2018, le cœur collectif du monde s’est brisé pour Tahlequah, une orque résident dans le nord-ouest du Pacifique dont le nom officiel est J35.

La maman a transporté son bébé mort pendant plus de deux semaines. Maintenant, Tahlequah, la maman courageuse, est de nouveau enceinte pour le plus grand bonheur de tout le monde !

La triste histoire de l’orque Tahlequah

L’histoire de la naissance et de la mort d’une petite orque a touché le monde entier en 2018. La femelle orque, appelée Tahlequah, a donné naissance à un bébé mort-né après une grossesse de 17 mois.

Tahlequah a refusé de lâcher le bébé et l’a porté pendant 2 semaines, nageant avec lui dans les eaux glacées de l’océan. Les chercheurs ont étudié ce comportement et ont conclu que Tahlequah était en deuil et qu’elle refusait de lâcher son bébé parce qu’elle ne voulait pas l’oublier.

orque-porte-bebe-mort
Crédit photo : Michael Weiss – Center for Whale Research

Cette histoire a montré au monde la complexité émotionnelle des orques et leur lien profond avec leur famille. Les orques sont une espèce menacée et il est important de les protéger.

- PUBLICITÉ -

Vous pouvez aider les orques en apprenant à les connaître et en partageant ces informations avec d’autres.

Les relations des orques avec leurs bébés

Les orques sont des mammifères marins qui vivent dans les océans du monde entier. Ils sont connus pour être extrêmement intelligents et sociables, et ont une relation très étroite avec leurs enfants.

Les orques femelles donnent naissance à un seul bébé à la fois, après une gestation de 15 à 18 mois. Le bébé orque est déjà très grand à la naissance, pesant environ 150 kg. Les mères orques prennent soin de leurs jeunes enfants pendant de nombreuses années, les aidant à apprendre à chasser et à se débrouiller dans le monde.

Les relations entre les orques et leurs bébés sont extrêmement fortes, et les enfants orques restent souvent avec leur famille pour toute leur vie. Les orques ont également été connus pour adopter des enfants orques qui ont perdu leurs parents. Cela montre à quel point ces mammifères marins sont intelligents et sociables, et combien ils prennent soin de leur famille.

L’orque Tahlequah de nouveau enceinte

Des chercheurs de Southall Environmental Associates (SEA) et SR3, deux groupes environnementaux axés sur la vie marine, ont publié dimanche des photos montrant que certaines des orques résidentes dans le nord-ouest et qui sont en voie de disparition sont enceintes. Tahlequah est parmi eux !

orque-enceinte
Image de l’orque Tahlequah à nouveau enceinte
- PUBLICITÉ -

C’est une excellente nouvelle, car les orques ne sont plus que 73 individus à la fin de l’année dernière dans cette région. Ils ont été confrontés à ce que certains scientifiques ont appelé un « événement d’extinction » en raison de la pression humaine.

Ces orques mangent exclusivement du saumon quinnat, une espèce de saumon plus grande qui est également en voie de disparition. La mauvaise gestion des pêches et la destruction de l’habitat menacent le poisson, a déclaré Deborah Giles, biologiste de recherche au Centre de biologie de la conservation de l’Université de Washington.

Le déclin de la population de saumons a, à son tour, entraîné la malnutrition et la famine des orques et causé la mort de bébés dans le passé. Le bruit océanique des navires et les contaminants toxiques menacent également leur survie. À ce stade, chaque nouvel ajout à la population pourrait contribuer grandement à les aider à éviter l’extinction.

De nombreuses naissances récentes d’orques ont également échoué en raison de la malnutrition et d’une alimentation insuffisante. Dans le cas de Tahlequah, l’échec semblait être émotionnellement douloureux.

Publicité
Dans le même thème
Publicité