Orque dans la Seine : les spécialistes extrêmement inquiets de son état de santé

Une orque en très mauvaise santé a été aperçue entre Rouen et Le Havre. En effet, les orques sont des animaux marins censés vivre en eau profonde et salée.

Son pronostic vital est engagé

L’orque avait déjà été repérée par des remorqueurs du Havre ce 17 mai dernier. Cependant, cette même orque a été repérée dans le fleuve de la Seine.

Les spécialistes du Groupe d’étude des cétacés du Cotentin (GECC) s’inquiètent fortement de l’état de santé de l’animal.

Selon Gérard Mauger, vice-président et fondateur du GECC, il s’agit d’un mâle. On les reconnaît car leur nageoire dorsale triangulaire est recourbée sur le côté alors qu’elle est droite chez les femelles.

© GECC | 76actu

Le spécialiste indique également que cela peut être le signe que l’orque a passé beaucoup de temps dans des eaux peu profondes.

Hier, lundi 24 mai, l’orque faisait des apnées de plus de 10 minutes. Aujourd’hui, mardi 25 mai, elle reste de moins en moins de temps dans l’eau.

L’orque s’amaigrit et présente des mycoses.

Lire aussi : Un combat entre des orques et des grands requins blancs a bien failli avoir lieu aux États-Unis

Comment une orque peut se retrouver dans la seine ?

Les orques sont des animaux qui vivent en groupes matriarcaux. C’est-à-dire que c’est une orque femelle qui dirige le groupe.

Si la matriarche meurt, ses petits peuvent être chassés du groupe si une autre orque prend la tête du groupe.

Plusieurs hypothèses existent pour expliquer pourquoi cette orque se retrouve seule dans la Seine :

Première hypothèse, l’orque était certainement malade avant de se retrouver dans le fleuve. Elle a donc été écartée car elle devenait un poids pour son groupe.

Autre hypothèse, l’orque s’est égarée par curiosité, attirée par les phoques qui vivent sur les côtes normandes.

Un véritable casse-tête pour les spécialistes

L’objectif des spécialistes va être de remettre le cétacé dans son habitat naturel. En effet, plus l’orque reste en eau douce et peu profonde, plus son état de santé va se détériorer.

Un arrêté préfectoral est en cours de réalisation pour permettre à l’animal de rentrer chez lui. Plus d’informations dans les heures à venir.

Lire aussi : La photo d’un grand requin blanc avec une énorme trace de morsure choque les scientifiques

Crédit images : GECC

En savoir plus :

Actualité | Animaux marins | Insolite

|

Orques

Copy link
Powered by Social Snap