Un cétacé de 10 mètres a été aperçu dans la Seine un mois après l’orque qui n’a pas survécu

Durant le mois de mai 2022, une orque avait été retrouvée dans la Seine. Décédée le 30 mai dans les eaux du fleuve, un nouveau cétacé a été aperçu dans la Seine ce jeudi 30 juin.

Un rorqual à museau pointu dans la Seine

Un rorqual à museau pointu a été aperçu entre le pont de Normandie et le pont de Tancarville. Des marins et des pilotes de la Seine l’ont repéré l’après-midi du jeudi 30 juin 2022. Cette découverte a été officialisée par la préfecture de Seine-Maritime.

« Le préfet a réuni l’ensemble des acteurs institutionnels concernés ainsi que l’association du Groupe d’étude des cétacés du Cotentin et des mammifères marins de la mer de la Manche (Gecc), l’organisation Sea Sheperd France et l’observatoire Pelagis. »

Tous ces acteurs se sont retrouvés sur la conclusion qu’il s’agissait d’un rorqual à museau pointu qui mesurerait plus de 10 mètres de long.

Le cétacé serait en bonne santé

« L’animal observé se déplace lentement, mais avec des mouvements puissants, et semble dans une bonne condition physique », a relevé la préfecture.

La présence d’un rorqual dans la Seine ne serait pas aussi inquiétante que celle de l’orque le mois passé. En effet, la présidente de Sea Shepherd rappelle que le rorqual n’est pas un animal grégaire. C’est-à-dire qu’il ne s’agit pas d’un animal qui vit en groupe, par conséquent, il n’est pas anormal ni inquiétant de le voir se déplacer seul, à l’inverse des orques qui vivent en groupe.

Pour rappel, l’orque retrouvée dans la Seine était décédée fin mai. Comme l’explique Sea Shepherd, il ne faudrait pas que le rorqual passe en eau douce, sinon son état de santé pourrait rapidement se dégrader.

Le rorqual à museau pointu, un cétacé impressionnant

Le rorqual à museau pointu est un cétacé marin impressionnant. Il a un long corps et une grande queue qui lui permettent de se déplacer rapidement dans l’eau. Ses nageoires sont également très puissantes et lui donnent une excellente maniabilité.

Il est également doté d’un long museau pointu qui lui permet de pénétrer profondément dans l’eau pour trouver sa nourriture. Le rorqual à museau pointu se nourrit principalement de krill et de petits poissons.

Il peut ingérer jusqu’à 2 000 kilos de nourriture par jour. Pour se nourrir, il utilise sa longue langue râpeuse pour filtrer la nourriture de l’eau.

L’habitat du rorqual à museau pointu est principalement océanique. Il peut être trouvé dans les eaux froides de l’Arctique et de l’Antarctique. Il est également fréquemment observé dans les eaux du Pacifique Nord, du Sud et de l’Atlantique Nord.

En savoir plus :

Actualité | Animaux marins

|

Baleines | Orques

Copy link
Powered by Social Snap