La surprenante vidéo de dauphins qui se soignent en se frottant sur des coraux

- PUBLICITÉ -

Les chercheurs ont observé des dauphins faisant la queue pour se frotter contre des espèces de coraux spécifiques.

Un comportement unique chez les dauphins

Des chercheurs ont observé un comportement unique chez les grands dauphins qui habitent le nord de la mer Rouge, au large des côtes égyptiennes. En effet, les animaux se frottent le corps contre certaines espèces de coraux, action que les biologistes pensent être à des fins médicinales.

Ce processus, la zoopharmacognosie ou l’automédication par des animaux, n’a jamais été signalé chez les cétacés auparavant, bien que d’autres espèces aient présenté des comportements de frottement similaires.

Dans un article récent, une équipe de chimistes et de biologistes a examiné la population de grands dauphins de l’Indo-Pacifique de la mer Rouge et leur tendance naturelle à ce comportement de frottement. L’équipe a également détaillé la chimie des coraux impliqués et les spécificités de la façon dont les dauphins interagiraient avec eux.

dauphin-coraux

« Les dauphins semblent associer sélectivement certaines parties du corps à des coraux spécifiques », a déclaré Angela Ziltener, biologiste de la faune à l’Université de Zurich.

- PUBLICITÉ -

« Ils semblent être très conscients de ce qu’ils choisissent. Les dauphins âgés de moins d’un an n’ont pas été observés en train de se frotter en groupe sur ces organismes particuliers, mais ils regardent plutôt les adultes faire le frottement. »

Une protection contre les infections

L’équipe de Ziltener a observé les dauphins de la mer rouge à de nombreuses reprises et a filmé les animaux se frottant contre le corail. Ziltener a déclaré qu’il semblait que les dauphins étaient intentionnels quant aux coraux sur lesquels ils se frottaient et à quel moment ils le faisaient.

Les animaux frottaient tout leur corps sur du corail gorgone, mais utilisaient principalement des coraux en cuir et des éponges sur leur tête, leur ventre et leurs nageoires caudales.

Cependant, les dauphins évitaient ces coraux s’ils poussaient à proximité d’espèces potentiellement irritantes comme le corail de feu, qui sont venimeux.

L’équipe soupçonne que les dauphins profitent des produits chimiques que les coraux libèrent pour se protéger des infections microbiennes. En frottant leur peau sur les coraux, les dauphins ont forcé les polypes coralliens à libérer du mucus, un mucus que les chercheurs ont prélevé et examiné en laboratoire.

dauphin-coraux
- PUBLICITÉ -

En utilisant la spectrométrie de masse, ils ont découvert que le mucus contenait des composés bioactifs, dont certains avaient des propriétés antibactériennes. « Le frottement répété permet aux métabolites actives d’entrer en contact avec la peau des dauphins », a déclaré Gertrud Morlock, chimiste analytique à l’Université Justus Liebig de Giessen en Allemagne.

« Ces métabolites pourraient les aider à atteindre l’homéostasie cutanée et à être utiles pour la prophylaxie ou le traitement auxiliaire contre les infections microbiennes. »

Un phénomène à observer

Les chercheurs ont même observé les dauphins attendant leur tour dans une file d’attente sous-marine nageant à travers une partie du corail. Ainsi, non seulement les animaux restent en bonne santé, mais ils restent polis tout le temps.

Parce que la région de la mer Rouge dans laquelle les dauphins nagent est très fréquentée par les touristes, les chercheurs ont créé la Dolphin Watch Alliance pour sensibiliser à la présence des créatures et à la nécessité de les protéger.

Pendant une partie de la pandémie de Covid-19, une baisse du trafic touristique a permis aux chercheurs d’étudier les mammifères plus en détail.

- PUBLICITÉ -

Il reste encore beaucoup à comprendre sur la nature de la relation entre les dauphins et le corail. Bien qu’il semble que les mammifères utilisent les invertébrés à des fins médicinales, les chercheurs ne savent pas comment l’absence totale de corail affecterait la santé des animaux.

Les observations futures en révéleront probablement plus sur ce que les dauphins retirent exactement de ce frottement de routine.

Publicité
Dans le même thème
Publicité