L’autopsie de l’orque de la Seine révèle qu’elle avait une balle dans la tête, Sea Shepherd France porte plainte

Il y a quelques semaines, une orque qui se trouvait dans la Seine a été retrouvée morte le jour où elle devait être euthanasiée.

Les causes de sa mort restent mystérieuses, mais l’autopsie a révélé qu’une balle a été découverte dans son crâne.

L’épisode de l’orque de la Seine

Une orque en très mauvaise santé, qu’on pensait d’abord être un mâle à cause de l’inclinaison de sa nageoire dorsale, a été aperçue dans la Seine entre Rouen et Le Havre.

Alors qu’elle devait être euthanasiée pour abréger ses souffrances, la reine de l’océan a été retrouvée morte. En effet, les experts étaient catégoriques : elle était atteinte de mucormycose, une infection du derme pouvant être mortelle.

La décision de l’euthanasier a été prise, car ils pensaient qu’elle ne survivrait pas longtemps dans cet état.

Le jour de l’euthanasie, les autorités ont retrouvé son corps sans vie. L’animal, du moins son squelette, doit maintenant finir ses jours au Muséum d’histoire naturelle à Paris.

© Sea Shepherd France

L’autopsie révèle une balle dans la base du crâne de l’orque

Ce mercredi, la préfecture de Seine-Maritime a révélé qu’une munition a été retrouvée dans le crâne de l’orque.

Cependant, elle ne serait pas la cause du décès. En effet, la préfecture indique qu’il n’est pas possible de savoir quand est-ce que l’orque s’est faite tirée dessus.

Les examens laissent penser que le cétacé est mort d’inanition, un état de faiblesse qui est causé quand l’orque a cessé de se nourrir. Aussi, la nécropsie révèle que l’animal ne souffrait pas de mucormycose.

On apprend également que l’orque est une femelle juvénile qui mesurait plus de 4 mètres et pesait 1 100 kilogrammes.

Sea Shepherd France a décidé de porter plainte contre X pour « tentative de destruction d’espèce protégée ».

La présence d’une balle dans le crâne de l’orque suscite de nombreuses questions quant aux circonstances de sa mort.

Cet acte lâche et cruel pourrait en effet être lié à l’origine du décès de l’animal.

Malheureusement, le ou les auteurs ne sauront jamais retrouvés et jugés.

Le mystère entoure donc toujours la mort de cette orque et l’enquête est toujours en cours pour tenter d’élucider les raisons de sa mort.

Lire aussi : Une orque retrouvée morte dans un filet de pêche provoque la colère des défenseurs des animaux

En savoir plus :

Actualité | Animaux marins

|

Orques

Copy link
Powered by Social Snap