Un combat entre des orques et des grands requins blancs a bien failli avoir lieu aux États-Unis

Les deux principaux prédateurs des mers ont bien failli en découdre dans les eaux du Massachusetts, aux États-Unis.

Une orque repérée dans les eaux du Massachusetts

Alors que les grands requins blancs sont souvent vus au large des côtes du Massachusetts, la région n’est généralement pas considérée comme un territoire d’orques.

Cependant, plus tôt la semaine dernière, le pêcheur Jerry Leeman a repéré une orque nageant à environ 35 milles marins à l’est de l’île de Nantucket.

Le pêcheur a réussi à capturer une vidéo de l’observation rare. Dans les images, on peut voir une orque, également connu sous le nom d’épaulard, nager à côté de son bateau de pêche.

On entend Jerry Leeman s’exprimer à propos de ce qu’il voit : « Il y a littéralement un p*** d’orque à côté du bateau. Vous ne voyez pas ça tous les jours, les amis».

Jerry a aussi publié quelques photos sur son Facebook.

L’orque mesurait plus de 6 mètres de longs selon Leeman. Il a suivi le bateau de pêche pendant environ une demi-heure, en restant près de la surface de l’eau.

Une rencontre entre orques et grands requins blancs

Alors que les grands requins blancs sont connus pour être les prédateurs les plus féroces de l’océan, les orques sont aussi connues pour les chasser et se régaler d’eux.

Outre les humains, les épaulards sont les seuls prédateurs qui les menacent.

Un grand requin blanc, une femelle connue sous le nom d’Andromaque, mesurant plus de 3 mètres se trouvait à proximité de l’orque.

orque et grand requin blanc qui attaquent
Image d’illustration

Selon un traqueur de requins exploité par l’organisme de recherche OCEARCH, Andromaque se situait proche des rives de Martha’s Vineyard, près de l’endroit où Leeman a repéré l’orque.

OCEARCH balise les grands requins blancs afin de suivre leurs déplacements et de mieux comprendre leur comportement.

Lire aussi : Requin zèbre : tout savoir sur ce fabuleux Stegostoma fasciatum

Les habitudes des grands requins blancs bouleversés

Les grands requins blancs passent généralement l’hiver dans le sud, puis migrent le long de la côte est du Canada.

Les requins se rendent généralement dans les eaux au large de la Caroline du Nord pour s’accoupler. Ils se dirigent ensuite vers le nord au printemps et en été. Ils s’arrêtent dans les eaux au large de Cape Cod, où l’orque a été filmé, pour se nourrir de phoques.

Cependant, avec l’apparition d’orques dans la région, cela pourrait changer.

Le danger que représentent les orques pour les grands requins blancs

Bob Hueter, scientifique en chef chez OCEARCH, a déclaré au journal américain Newsweek que lorsque ces deux prédateurs se retrouvent face à face « il peut y avoir un conflit ».

« On a vu des orques harceler des requins blancs et même les tuer parfois », a-t-il déclaré.

« La majorité des grands requins blancs marqués par l’organisation ne seront pas encore arrivés à Cape Cod. Mais il y a quelques exceptions. »

« Si l’orque reste dans les parages ou que d’autres apparaissent cet été, il pourrait y avoir des effets sur les requins blancs qui se nourrissent normalement de phoques là-bas. Les deux espèces pourraient être en concurrence l’une avec l’autre pour les phoques gris du Cap », a déclaré Hueter.

« En termes de perspective, il est gratifiant de voir des orques, des requins blancs, des phoques, des tortues, des poissons et d’autres créatures marines rebondir au large de la côte atlantique des États-Unis. C’est le résultat d’efforts dévoués en matière de conservation marine et de gestion des pêches au cours des 30-50 dernières années. Tous ces efforts portent leurs fruits et nous avons enfin une histoire pleine d’espoir en matière de santé et de conservation des océans. »

Lire aussi : Quel est l’animal qui a le plus de dents ?

Les grands requins blancs fuient les orques

Une étude menée en 2019 par des chercheurs de l’aquarium de Monterey Bay a révélé que chaque fois que des épaulards étaient observés dans une zone, les grands requins blancs s’enfuyaient rapidement et ne revenaient pas avant des mois.

Deux orques au large des côtes de l’Afrique du Sud ont fait la une des journaux au fil des ans en raison de leur goût particulier pour les grands requins blancs.

En janvier, David Hurwitz, du groupe d’observation des baleines Simon’s Boat Company en Afrique du Sud, a déclaré à Newsweek que ces orques « déchirent littéralement » les grands requins blancs pour atteindre leur foie.

Le nombre de requins à False Bay, où les épaulards mangeurs de requins ont été observés, a chuté de façon spectaculaire depuis que les baleines ont tourné leur attention vers des proies plus grosses.

Avant 2017, des centaines visitaient la baie chaque année. En 2021, il n’y a eu qu’une poignée d’observations.

Lire aussi : La photo d’un grand requin blanc avec une énorme trace de morsure choque les scientifiques

Copy link
Powered by Social Snap