Chien viverrin : tout savoir sur ce petit nuisible

AnimauxAnimaux sauvagesChien viverrin : tout savoir sur ce petit nuisible
Publicité
Publicité
- PUBLICITÉ -

Le chien viverrin est une petite créature à fourrure que l’on confond souvent avec le raton laveur. On trouve des chiens viverrins en Asie et en Europe, et ils sont considérés comme des nuisibles car ils sont souvent porteurs de la rage et d’autres maladies. Dans cet article, nous allons aborder tout ce qu’il faut savoir sur ce petit mammifère.

Qu’est-ce qu’un chien viverrin ?

Le chien viverrin est un mammifère qui est étroitement lié au chien. En fait, il fait partie de la même famille que les chiens, mais il appartient à son propre genre.

C’est un canidé qui ressemble donc plus à un renard ou à un loup qu’à un chien en raison de sa fourrure grise/brune, de ses petits yeux presque cachés par la fourrure qui entoure son visage et de son buste.

Il a de petites oreilles semblables à celles d’un chien et une queue touffue à la base mais qui se rétrécit vers l’extrémité, parfois appelée « queue en brosse ».

Le chien viverrin pèse environ 5 kg en moyenne, lorsqu’il n’hiberne pas, et mesure environ 45 cm de long moins sa queue de 15 cm.

Le mode de vie des chiens viverrins

- PUBLICITÉ -

Les chiens viverrins sont des créatures très adaptables et peuvent vivre dans une grande variété d’habitats, des forêts aux prairies en passant par les villes. Ils sont principalement nocturnes, ce qui signifie qu’ils sont actifs la nuit et qu’ils passent généralement la journée à se reposer dans une tanière ou un terrier.

Ce sont des animaux omnivores qui mangent aussi bien des plantes que de la viande. Ils préfèrent manger de petites proies comme les rongeurs, mais ils mangent aussi des fruits, des légumes et des insectes.

Les chiens viverrins se reproduisent une fois par an et la femelle donne naissance à 5 à 7 chiots. Les jeunes sont pris en charge par les deux parents et restent avec leur famille jusqu’à ce qu’ils soient prêts à se débrouiller seuls.

Les chiens viverrins peuvent vivre jusqu’à 10 ans à l’état sauvage. Comme la plupart des animaux sauvages, les chiens viverrins ont naturellement peur des humains, car ils sont sujets à la chasse.

Les jeunes chiens viverrins peuvent s’approcher des humains à la recherche de restes de nourriture, mais ils s’enfuient s’ils se sentent menacés.

Quelles sont les origines du chien viverrin ?

- PUBLICITÉ -

Les chiens viverrins sont originaires de l’Asie de l’Est, principalement de la Chine et du Japon. Ils ont également été introduits dans d’autres parties du monde, notamment en Europe. Leur localisation géographique exacte est difficile à déterminer car ils ont été introduits il y a assez longtemps et vivent aujourd’hui dans plusieurs pays.

Les plus anciens fossiles de l’animal remontent à environ 400 000 ans, mais on pense que le chien viverrin est apparu il y a environ 5 millions d’années.

Une espèce chassée pour sa fourrure

Les chiens viverrins sont chassés principalement pour leur fourrure, qui est utilisée pour fabriquer des manteaux, des chapeaux et d’autres vêtements. Les animaux sont également tués parce qu’ils sont considérés comme une nuisance et une menace pour le bétail.

Les partisans de la chasse aux chiens viverrins soutiennent que ces animaux peuvent être porteurs de la rage et d’autres maladies et qu’ils représentent un danger pour les humains et les animaux domestiques. Ils affirment également que le chien viverrin est responsable du déclin de diverses espèces d’animaux sauvages.

Les opposants à la chasse au chien viverrin soulignent que l’animal ne représente pas une grande menace pour le bétail, car il ne consomme que des œufs et de très petits animaux.

Pourquoi sont-ils considérés comme nuisibles ?

- PUBLICITÉ -

Les chiens viverrins sont des nuisibles car ils sont souvent porteurs de la rage et d’autres maladies.

Il est fréquent que les chiens viverrins vivent près des fermes, car ils mangent les souris et les rats qui pourraient détruire les cultures.

Que faire si je croise un chien viverrin ? Sont-ils dangereux ?

Si vous rencontrez un chien viverrin, ne l’approchez pas car il peut être effrayé.

Les chiens viverrins ne sont généralement pas agressifs envers les humains, mais ils peuvent les considérer comme des proies ou défendre leur territoire, alors évitez de trop vous approcher.

Si vous devez vous approcher de l’animal, n’oubliez pas de rester calme et de vous éloigner lentement tout en gardant vos distances.

Dans le même thème
Publicité
Advertisment